Tout savoir sur le métier d’auxiliaire de santé animale

Comme les autres professions, être auxiliaire de santé animale a des avantages et des inconvénients. L’important est que la personne qui l’exerce a une passion pour les animaux. Pour y parvenir, vous devez suivre une formation spécialisée dans une école de soigneur animalier. A la fin de la formation, vous allez recevoir une attestation vous autorisant à exercer le métier.

Les taches d’un auxiliaire de santé animale

Un auxiliaire de santé animale veille sur la santé, le bien-être et la sécurité des animaux. En plus de cela, il se charge aussi du travail administratif dans le cabinet ainsi que de la préparation chirurgicale. Il sera le bras droit du vétérinaire. Il l’assiste durant l’opération. Si une opération est programmée, il est de son devoir de préparer le matériel et le patient, mais aussi d’accompagner ce dernier à son réveil. Il joue ainsi un rôle important au bloc comme au bureau. Il sera à la fois secrétaire et assistant vétérinaire.

Les critères à prendre en compte pour devenir auxiliaire de santé animale

Personne ne peut exercer le métier d’auxiliaire de santé animale sans l’attestation de formation professionnelle qui valide son parcours. A noter que cette attestation est délivrée à la fin de la formation. Pour pouvoir suivre cette formation, le candidat doit avoir un niveau 3e et être âgé de 16 ans minimum. Si le temps vous manque, vous pouvez opter pour un enseignement à distance qui dure aussi 3 ans. Une formation à distance vous permet de travailler à votre rythme.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required