Pourquoi choisir une fenêtre PVC ?

Le PVC est prisé pour ses nombreux avantages. En plus de sa résistance aux rayons de soleil et sa robustesse, le PVC est aussi imputrescible. Il a la capacité de protéger du bruit, du froid, de la chaleur, de l’humidité et du vent. Contrairement au bois, la fenêtre PVC ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Un détergent doux de ménage dissous dans l’eau suffit pour la nettoyer. Découvrez les avantages et les inconvénients d’une fenêtre PVC.

Avantages et inconvénients d’une fenêtre PVC

Une fenêtre PVC est prisée pour sa performance en matière d’isolation, mais aussi pour durabilité. Une fenêtre en PVC assure également une certaine sécurité et une grande stabilité. Avec une commande à main, une menuiserie en PVC assure un confort au quotidien. Par rapport aux autres matériaux, le PVC est d’une grande qualité. Facile à entretenir, les menuiseries en PVC sont écologiques. Le PVC ne dégage aucun élément toxique.

A noter que la fabrication d’une menuiserie en PVC requiert 7 fois moins d’énergie que celle d’une menuiserie alu. Le PVC est constitué à 50% de chlorure de sodium, ce qui en fait un matériau 100% recyclable. Quand les menuiseries en PVC sont très endommagées, elles vont subir un broyage et entrer dans la fabrication de gaines électriques et de bardages. Attention, si vous voulez des menuiseries de grands formats, orientez votre choix vers d’autre matériau outre le PVC.

Bien que le PVC soit le matériau le moins cher, il n’est pas adapté aux grands formats. Demandez ainsi conseils au vendeur ou au fabricant de fenetres à Marseille si ce type de menuiserie convient ou pas à votre projet.

Zoom sur la pose d’une fenêtre PVC

Que vous ayez décidé d’installer vous-même votre fenêtre PVC ou de la faire installer par un professionnel, l’important est que la pose suive les normes. Il existe trois types de pose, à savoir la pose en applique, la pose en tunnel et la pose en rénovation. Pour un travail de qualité, il faut bien assurer les travaux préparatoires, tels que la prise de mesures, la préparation de la menuiserie, la rénovation invisible ou encore la maçonnerie pour que l’ensemble soit cohérent. La pose en applique est la plus courante. C’est la seule technique qui maximise la surface vitrée.

Quant à la pose en rénovation, elle consiste à appliquer la nouvelle fenêtre sur l’ancien dormant. Enfin, le dernier type de pose ou la pose en tunnel consiste à appliquer la fenêtre dans l’épaisseur du mur.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required