Pompes funèbres

Perdre un être cher n’est pas du tout chose facile. Bizarrement, le plus dur dans un décès reste l’organisation des obsèques. Les obsèques se font de différentes manières selon les cultures. Mais, il y a un problème commun : organiser les obsèques à moindre coût. De nos jours, il y a des entreprises de pompes funèbres qui se chargent d’organiser les obsèques pour réduire la tâche et la peine de la famille.
Mais il s’avère que parfois leurs honoraires sont trop élevés et cela constitue une autre douleur pour la famille car ils n’enterrent plus leurs proche comme ils l’auraient souhaité.

Organiser l’enterrement

Il est vrai que la douleur de perdre un être cher est si vive qu’on est parfois désorienté. Mais, il faut garder à l’esprit que la personne doit être enterrée et il y a beaucoup de choses à organiser.
Déjà, dans les 24 heures qui suivent le décès, il faut contacter un médecin ou un spécialiste pour venir confirmer la mort et délivrer un certificat de décès médical. Si c’est un meurtre ou un suicide ; il faut immédiatement contacter un commissariat de police ou une gendarmerie pour faire établir un procès verbal. Avec le certificat de décès ou le procès verbal, il faut aller à la mairie pour déclarer le décès. Munissez-vous d’une pièce d’identité du défunt et prenez un acte de décès à la mairie.
Vous pouvez faire ces démarches en faisant recours à une entreprise de pompe funèbre. Les jours qui suivent demandez le transfert du corps vers la morgue ou une chambre funéraire. Cela dépendra des souhaits du défunt ou de la famille. Si vous prenez les services d’une pompe funèbre, elle se chargera d’effectuer le transfert du corps vers une chambre mortuaire ou une chambre funéraire au domicile du défunt. Elle se charge également d’obtenir l’autorisation d’inhumation ou de crémation de la mairie.
Vérifiez si le défunt a laissé un contrat d’obsèques pour financer ses funérailles. Si non, vous pouvez faire une collecte funéraire pour que chaque membre de la famille participe aux frais de l’enterrement si la situation financière ne vous permet pas de couvrir toutes les dépenses de l’enterrement. Il faut bien s’organiser pour qu’au plus tard 6 jours après le décès l’inhumation ou la crémation soit faite.

Que faire après l’enterrement ?

Une fois que la personne est enterrée vous avez un souci de moins mais ce n’est pas fini. Il y a d’autres formalités dont vous devrez vous occuper. Vous devez contacter la banque du défunt pour informer du décès afin de pouvoir bloquer ses comptes, voir si il y a un contrat de prévoyance pour les obsèques, faire signe à sa mutuelle. Si le défunt était un salarié, il faut contacter la sécurité sociale en vue d’obtenir le capital décès et bien évidemment l’employeur pour obtenir le solde de tout compte.
Il ne faut pas oublier de prévenir le propriétaire de l’appartement ou de la maison du défunt s’il était locataire ou les locataires s’il était propriétaire. Il faudrait rompre les contrats auxquels il avait souscrit comme l’eau, l’électricité, le téléphone, l’assurance, … Pour le problème de la succession, contactez un notaire et contactez les impôts pour les informer du décès.
Il y a des cas où le défunt n’a aucune ressource et là le problème financier survient. Dans ce cas, qui paie les obsèques ?

Qui se charge des frais des obsèques ?

Les frais requis pour organiser des obsèques sont prélevés sur les biens de la succession. Lorsque le défunt est marié, c’est à son conjoint de s’occuper des frais. Généralement, si le défunt ne laisse pas de budget obsèques, c’est sa famille qui se charge de payer les frais des obsèques. Même un ami ou un voisin peut organiser les obsèques. Il n’y a pas forcément de lien de parenté à avoir.
Lorsque le défunt n’a aucune ressource, la personne qui contacte l’entreprise est responsable financièrement. C’est vers elle que l’entreprise se retournera en cas de problèmes ou de dettes.
Lorsque la mairie ne trouve aucune famille du défunt, elle prend en charge les obsèques. Mais, passé le délai des 5 ans, si personne ne réclame le corps, il est déterré et remis à l’ossuaire.
Si la personne décède dans un attentat, il ne faut pas attendre du gouvernement qu’il paie les obsèques. Les familles des victimes ne sont donc pas financièrement aidées. A moins que le défunt ai des prises en charges en cas de décès, la famille va devoir se charger des obsèques.


Pour trouver de l’aide, les familles organisent souvent une collecte. Cette collecte peut se faire sur internet. Ainsi, la famille, les amis, les collègues ou encore les connaissances participent à la collecte pour pouvoir avoir les fonds nécessaires pour organiser les obsèques.
Lorsque le défunt a un compte, il suffit de prévenir la banque du décès en leur présentant l’acte de décès pour qu’on vous attribue de l’argent pour les obsèques ou si vous aviez fait appel à une pompe funèbre, la banque se chargera directement de régler la pompe funèbre.
Il est bien possible que le défunt ait souscrit à une assurance obsèques. Dans ce cas, un capital est prévu. Pour le récupérer il faut que le bénéficiaire aille se présenter et remplir les formalités.
Il est possible que la mutuelle du défunt verse une participation aux frais d’obsèques. Si non, vérifiez au niveau de l’assurance. Il y a forcément un bénéficiaire qui peut récupérer les fonds destinés aux obsèques.
Le notaire du défunt peut également s’occuper de payer les frais mais ce n’est pas très courant.

Organiser des obsèques n’est pas chose aisée. Il faut d’abord gérer la douleur et ensuite faire face aux différentes démarches pour l’enterrement. Il faut organiser l’enterrement et l’après enterrement. C’est un processus long et douloureux. Faites appel à une entreprise de pompes funèbres pour vous aider à organiser les obsèques de votre proche pour vous soulager un peu. L’entreprise vous aidera à lui offrir un enterrement digne du nom.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required